Le Concept Agri-Éthique

En 2014, la Maison BITURIGES VINS a lancé le premier vin français «Agri-Éthique ».

 

Cette démarche innovante repose sur les piliers économique, social et environnemental du développement durable et sur le principe d’un partage équitable de la valeur entre tous les maillons de la filière. Clients et fournisseurs marquent leur engagement dans cette démarche en signant le « Pacte Agri-Éthique ».

 

Le vin et plus globalement la démarche « Agri-Éthique », c’est :

 

- Une logique d’amélioration de la rentabilité des exploitations
La Maison BITURIGES VINS s’engage sur une rémunération du vin en vrac de + 15% par rapport au prix du marché et à une stabilité de ce prix dans la durée afin de limiter les effets de ciseaux liés aux aléas climatiques.

 

- Un impact bénéfique sur l’environnement
La contrepartie de ce prix plus élevé est l’obligation faite aux viticulteurs adhérents de mettre en place un suivi parcellaire et de le confier au laboratoire interprofessionnel du Centre-Loire qui prescrit des mesures correctives s’il y a lieu, ainsi que la mise en œuvre d’au moins une mesure innovante pour limiter au strict minimum le recours aux traitements de santé végétale.

 

- Une dynamique de territoire et la création d’emplois permanents
La viticulture est certainement parmi celles qui ont le plus recours à la main d’œuvre saisonnière, ce qui offre peu de perspectives aux salariés compte tenu de l’irrégularité de leurs ressources. Or, en considérant les trois métiers de la viticulture (conduite de la vigne, élaboration du vin, commerce), il apparaît que leurs saisonnalités se complètent. Ainsi, dans le cadre de sa RSE, la Maison BITURIGES VINS transforme les CDD saisonniers en CDI de ceux des salariés qui acceptent de se former sur la ou les compétence(s) qu’il leur manque.